Cellules Régionales de Coordination (CRC)

Le PAC3 compte actuellement huit coordinations Régionales dont Agadez,   Dosso, Diffa, Maradi, Tahoua, Tillabery, Niamey et  Zinder

Les CRC animées par des coordonnateurs régionaux sont responsables de la gestion du PAC3 dans leurs régions respectives et de la mise en œuvre du PAC selon la stratégie d’intervention approuvée pour le projet. Les CRC sont responsables de :

  • Coordonner le programme de renforcement des capacités portant, entre autres, sur la planification du développement au niveau de la commune, la priorisation des investissements, la maîtrise d'ouvrage, la gestion financière et la gestion durable des investissements et services aux populations ;
  • Aider les communes à mobiliser les allocations pluriannuelles disponibles mises à leur disposition à travers les DIF du PAC-3 (FIL);
  • Faciliter la contractualisation entre les collectivités et les prestataires de services (ONG/AD, BE, entreprises) et s'assurer que les communes mobilisent des prestataires de services qui fournissent des services de qualité et que les STD leur apportent tous les appuis nécessaires dans la planification, le contrôle et la mise en œuvre des projets financés sur le FIL ;
  • Sensibiliser les communes à la reddition de compte, à l'amélioration de la gouvernance, à la prise en compte des besoins spécifiques des femmes, des jeunes et des populations les plus vulnérables dans l'identification des projets prioritaires ;
  • S'assurer que la gestion financière et des approvisionnements (incluant la passation des marchés) est faite dans le respect des règles convenues avec l'IDA ;
  • Assurer la mise en place de mécanismes durables de suivi, par les administrations communales, de la mise en œuvre des PDC (avec les services du MP/AT/DC) et de la gouvernance des communes (avec les représentations du  MI/SP/D/AC) et le suivi des activités spécifiques du PAC-3.
  • Assurer la coordination et l'harmonisation des interventions du PAC avec celles des autres partenaires intervenant dans la région, partager les informations, outils et bonnes pratiques développés ;
  • Assurer la communication entre les différents acteurs du PAC;
  • Assurer la fonction de communication pour le développement : aider les communes à se doter d’une stratégie de communication et de reddition de compte et à l'intégrer dans le plan de travail annuel ;

Les CRC assurent la coordination d’ensemble des tâches suivantes :

Au titre de la représentation et de la visibilité du PAC3 :

  • La participation aux réunions des comités régionaux de concertations;
  • La participation aux rencontres des institutions et projets partenaires dans la région;
  • La représentation auprès des autorités publiques régionales ;
  • La production et la diffusion d’informations régulières sur les activités, les résultats et impacts du PAC3.

Au titre de l’appui-conseil aux collectivités territoriales.

 ·         L’information des communes sur les fonds alloués (DIF disponibles) et les modalités/conditions de mobilisations et de gestion des fonds ;

 ·          Les procédures d’établissement des priorités annuelles à travers les PDC, les PIA et la liste des projets qui seront financés sur la DIF disponible dans le respect des catégories de projets admissibles ;

 ·          La réception et l'agrégation des prévisions annuelles d’utilisation des fonds FIL (PIA) au niveau de la région ;

 ·          Les procédures de préparation et de présentation des requêtes au CDAP/CRAP dans le respect des stratégies sectorielles et de l'intégration des aspects environnementaux et sociaux ;

 ·          Les procédures de passation de marché et les obligations de suivi-évaluation ;

 ·          L’appui à l’élaboration d’une stratégie globale de communication et de reddition de compte pour les communes, accompagnée d’un plan d’actions à intégrer dans le fonctionnement des administrations communales;

 ·          La vérification des dossiers de projets (conformité avec l’i3N) approuvés par le CDAP/CRAP avant le lancement des appels d'offres ;

 ·          La signature par délégation des Conventions de Financement entre le PAC3 et les Communes bénéficiaires ;

 ·          La vérification et le traitement des demandes de transfert des fonds soumises par les communes ;

 ·          Le suivi des décaissements en faveur des Communes.

Au titre de la supervision et du contrôle.

 ·          Le suivi et le contrôle de l'application des règles de passation des marchés adoptés pour les communes ;

 ·          L’élaboration des rapports d’activités à la CNC.

Au titre de la gestion fiduciaire et administrative

Pour la gestion fiduciaire :

 §  Au niveau régional : dans chaque région, un compte sera ouvert dans une banque commerciale pour recevoir les fonds destinés au financement des activités liées au fonctionnement.

 §  Au niveau régional et local : chaque commune disposant d’un compte dans une banque commerciale recevra les fonds destinés au financement des microprojets sur la base des conventions de cofinancement régulièrement signées entre la commune et le projet.

Pour la gestion administrative :

La  procédure à adopter a pour objectif de formaliser et d'uniformiser la gestion des ressources humaines du PAC3 à savoir :

  • La gestion de la paie
  • La gestion des missions et,
  • L’évaluation du personnel. 

 Au titre du suivi évaluation

 ·         La consolidation du programme de travail pour la région et budget annuel ;

 ·          Le suivi-évaluation des activités des institutions et des communes au niveau de la région ;

 ·          La collecte, le traitement et la diffusion de données et informations sur les réalisations du PAC3 ;

 ·          La préparation et la consolidation des rapports périodiques sur l’état de mise en œuvre du PAC3.