Situation des indicateurs performance et déclencheur de Phase

tablette-analyse-statistique-marche-indicateurLe Programme d’Actions Communautaires (PAC) est le principal outil du portefeuille de la Banque mondiale pour appuyer la réduction de la pauvreté et le processus dedécentralisation au Niger. Le PAC est conçu comme un « Prêt Programmatique Adaptable » devant être mis en œuvre sur une période de 12 ans subdivisée en 3 phases de 4années chacune. C’est un des instruments clés du gouvernement du Niger pour la mise en œuvre de la Stratégie de Développement Rural (SDR) et de la Stratégie de Développement accéléré et de Réduction de la Pauvreté (SDRP).


La première phase, entrée en vigueur le 11 décembre 2003 a duré 4 ans (2003-2007). Elle avait pour objectifs : (i) d’aider le Niger à concevoir et à mettre en place des mécanismes décentralisés, participatifs et transparents, qui permettraient aux communautés rurales et aux collectivités locales de mettre en œuvre leur propre plans de développement, et (ii) de promouvoir une gestion communautaire intégrée des écosystèmes et ainsi générer des impacts positifs sur l’environnement. Elle a été mise en œuvre dans 178 grappes de villages et 54 communes.

Elle était financée par des ressources conjointes de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), de l’Etat du Niger et des bénéficiaires. Le financement du PAC1 est d’unmontant de 43 830 000 $US soit 24 888 213 155 FCFA.