Cérémonie de lancement du Site Web du Programme d’Action Communautaire PAC3 : Promouvoir le partage et la diffusion des résultats des activités du Programme

logoLe Programme d’Actions Communautaires (PAC3) a organisé, lundi 8 septembre 2014, dans l’enceinte dudit projet, la cérémonie de lancement  officiel des activités  de son Site Web : www.pac3-niger.Org. L’objectif visé à travers la création de ce site est de contribuer au partage et à la diffusion des informations et résultats du PAC3 en direction de ses partenaires. C’est le Coordonateur National du Programme M. Amadou Souley Massaoudou qui a présidé la cérémonie en présence de l’Inspecteur général des services ; des membres du comité de pilotage et des plusieurs invités.

Mission conjointe gouvernement Banque Mondiale de supervision du Programme d’Actions Communautaires (PAC3)

Preliere mission de supervision du PAC3 au titre de 2014Faire l’état d’avancement global du projet et de ses composantes

Une mission conjointe gouvernement –Banque Mondiale de supervision  a été menée au Programme d’Actions Communautaires ( PAC3) du 14 au  22 juillet 2014. Cette mission a été conduite  par M Abdou Chaibou, conseiller du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, chef de délégation  du coté gouvernement et par M Souleymane Fofana, chargé du Projet et spécialiste principal  en développement rural à la   Banque mondiale, chef de délégation. Plusieurs spécialistes de la Banque mondiale y ont pris part ainsi que les spécialistes, coordonnateurs régionaux, points focaux et partenaires intentionnels du PAC3 y ont assisté.

Ouverture, de la 2ème session du Comité de pilotage du Programme d’Actions Communautaire(PAC3)

DSCN0436Pour un meilleur appui aux populations rurales et à la décentralisation

Le Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, M. Illa Djimraou, a présidé le 8 juillet dernier, la cérémonie d’ouverture des travaux de  la 2ème session du comité de pilotage du Programme d’Actions Communautaires (PAC 3) au titre de l’année 2014. Cette cérémonie s’est déroulée dans les locaux dudit Programme  en présence des présidents des conseils régionaux, du Coordonnateur National du PAC 3 ; du Secrétaire général du Haut- Commissariat à l’Initiative 3N, des Coordonnateurs régionaux du PAC3,des membres du Comité de pilotage,  des spécialistes  du PAC 3 et de plusieurs participants.

Le Programme d’actions Communautaires (PAC 3) rencontre les maires de Dosso, Tillabéri et Niamey, à Dosso : Plus de 18 milliards de FCFA pour appuyer la mise en œuvre du plan d’accélération de l’I3N

Le Programme d’Actions Communautaires (PAC3) a organisé, à Dosso, conjointement avec le Ministère de l’Agriculture et le Haut Commissariat à l’Initiative 3N, un atelier de formation-action des maires des communes des régions de Dosso, Tillabéry et Niamey bénéficiaires du fonds d’investissement local PAC3 sur l’opérationnalisation de sa contribution à l’Initiative 3N, et dans le cadre de l’actualisation des plans d’investissements. Cette importante  cérémonie a été présidée par  le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. Abdou Labo, en présence du Haut commissaire à l’Initiative 3N, M. Amadou Alahoury Diallo, du gouverneur de la région de Dosso, M. Seydou Zataou Ali, du président du Conseil régional de Dosso et de nombreux invités de marque.

Il était question au cours de cette rencontre  d’informer et de sensibiliser les maires sur la stratégie adoptée par le PAC 3 afin de contribuer, à travers des investissements financés par le fonds d’investissement local, à la mise en œuvre de l’Initiative 3N. Comme les phases précédentes, la troisième phase du PAC vise à responsabiliser les autorités locales au niveau des collectivités territoriales et des organisations communautaires pour mieux participer à la planification du développement local, avoir accès aux ressources financières leur permettant de mieux gérer leurs ressources naturelles, améliorer les modes et moyens d’existence ainsi que l’accès des populations aux services publics. L’objectif global de la rencontre de Dosso est d’amener les acteurs communaux à mieux s’approprier les objectifs et les stratégies opérationnelles de mise en œuvre de l’initiative 3N pour la période 2014-2015 en vue de mieux élaborer ou actualiser leurs plans d’investissements annuels.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’ouverture des travaux, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. Abdou Labo, a rappelé que le PAC 3 est conclu comme un des  instruments clés du gouvernement du Niger pour la mise en œuvre du Programme de  Renaissance, du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2012-2015 ) et de la déclinaison pour le développement agricole et la sécurité alimentaire durables, les Nigériens Nourrissent les Nigériens.   

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative 3 N a dit en substance le Ministre d’Etat, le PAC 3 contribuera à la réalisation des objectifs des sept composantes du plan d’accélération pour un montant global  de 18.625.586.040 francs CFA pour les trois années 2014-2015-2016. Le PAC ayant comme porte d’entrée la commune, les investissements qui seront financés a précisé M. Abdou Labo seront initiés par les communes sur la base de leurs plans de développement (PDC)  et de leurs plans d’investissements annuels  et en tenant compte des objectifs et des dispositions du plan d’accélération de la mise en œuvre de l’initiative 3 N.   

L’objectif de la rencontre,  a indiqué le ministre d’Etat, ministre de  l’Agriculture, est noble car il permettra aux participants d’être outillés pour mieux préparer et bien mettre en œuvre leurs plans d’investissements annuels en internalisant tout à la fois le plan d’accélération et les procédures pour sa capitalisation dans les acquis de leurs communes. M. Abdou Labo a assuré les participants que les recommandations qu’ils auront formulées feront l’objet d’une attention particulière de son ministère et du Gouvernement  afin de mettre efficacement en œuvre le plan d’accélération de l’Initiative 3N,  et de réussir le pari de la sécurité alimentaire pour tous les Nigériens, comme le veut le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou.  

Auparavant, le gouverneur de la région de Dosso, M. Seydou Zataou Ali, a souligné que la  présente rencontre a pour objectif d’amener les acteurs communaux à s’approprier les missions et les stratégies opérationnelles du plan d’accélération de mise en œuvre de l’Initiative 3N, pour la période 2014-2015, en vue de mieux planifier leurs investissements qui constituent une importante opportunité pour la région.

Le PAC3, a notifié le gouverneur de Dosso, est aujourd’hui l’un des outils essentiels du gouvernement pour la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social 2012-2015 et de l’Initiative 3N, axe majeur du Programme de Renaissance de notre pays initié par le Président de la République, SEM  Issoufou Mahamadou.

La troisième phase du PAC, a indiqué le gouverneur de Dosso, vise à responsabiliser les autorités locales et les organisations communautaires pour mieux participer au développement local afin d’accéder aux ressources financières pour améliorer les conditions de vie de nos laborieuses populations. A cet effet, M. Seydou Zataou Ali a souhaité que les maires bénéficiaires du fonds d’investissement local du PAC 3  tirent un grand profit  de cette formation.   

Le maire de  la commune urbaine de Dosso, M. Idrissa Issoufou,  a pour sa part souhaité la bienvenue au ministre d’Etat et à tous les participants qui ont effectué le déplacement de Dosso. Cet atelier, a-t-il dit, cadre parfaitement avec le Programme de la Renaissance du Niger initié par le Président de la République, à travers l’intégration des activités du PAC 3 et de l’Initiative 3N qui ont des liens communs en ce sens que les objectifs et les stratégies qu’ils prônent convergent parfaitement.

Après la cérémonie d’ouverture, les travaux se sont poursuivis avec notamment plusieurs exposés relatifs au plan d’accélération de l’Initiative 3N  présenté par le Haut commissaire à l’Initiative 3N, la présentation de la contribution du PAC3 au plan d’accélération de l’Initiative 3N, la présentation de la dotation indicative financière des communes, ainsi que la présentation des conditions d’accès au fonds d’investissement local.  Ces discussions, menées sous la conduite du ministre d’Etat  ont continué toute  la journée de lundi,  et les 45  maires de zones d’intervention en sont sortis édifiés. Aussi, ils se sont  engagés à consommer les montants alloués par le PAC à chacune de leur commune pour la réalisation du Plan d’accélération de l’Initiative 3N.  Cette rencontre se poursuivra dans les autres chefs-lieux de région notamment à Agadez, Zinder et Maradi.