Lancement des travaux pour le démarrage de la deuxième mission conjointe de supervision des activités du PAC3

Le Programme d’Actions Communautaires (PAC3) a lancé lundi dernier, à son siège, les travaux   de sa deuxième mission conjointe Gouvernement- Banque Mondiale  de supervision de ses activités. C’est le Conseiller technique du ministre d’Etat en charge de l’Agriculture, M. Aminou Jadi, qui a présidé la cérémonie de lancement, en présence du chef de projet PAC3 à la Banque Mondiale, M Souleymane Fofana, des expert de la Banque Mondiale, de représentants des institutions partenaires, de coordonnateurs régionaux, de points focaux et de plusieurs participants.

Il s’agit pour les participants d’apprécier l’état d’avancement global du projet depuis son lancement, d’examiner la mise en œuvre du plan de travail et le budget 2014, d’analyser le plan de travail, le budget 2015 et le plan de passation des marchés ;  de faire le point de la mise en œuvre des mesures de sauvegarde environnementale et sociale prévues par le programme. Ils effectueront par la suite des visites de terrain pour apprécier certaines réalisations physiques  du programme et échanger directement avec les populations cibles.

Dans son discours d’ouverture, le conseiller technique du ministre d’Etat en charge de l’Agriculture a rappelé que le Niger s’est engagé, depuis l’avènement de la 7ème République, dans des vastes projets et programmes d’investissements dont le but essentiel est d’accélérer la croissance et de réduire la pauvreté des populations, notamment les plus vulnérables. M. Aminou Jadi a ensuite souligné l’objectif recherché à travers ce Projet qui, dit-il, consiste à mettre les populations à l’abri de la faim et de la malnutrition, afin de leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et à l’amélioration de leurs revenus.

C’est pourquoi, a-t-il indiqué, le Gouvernement du Niger a décidé de prioriser le domaine agricole en soutenant les projets et programmes structurants qui pourront aider au renforcement de la sécurité alimentaire, contribuer à la création d’emplois et assurer durablement la réduction des seuils de la pauvreté. La mise en œuvre de la troisième phase du PAC, a dit le conseiller technique, privilégie l’approche de kits de l’Initiative 3N. Il s’agit donc de mettre à la disposition des populations un ensemble d’investissements et de services intégrés de proximité pour appuyer les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs et les ménages vulnérables à améliorer les performances de leurs activités, et à réduire leur vulnérabilité aux crises diverses et à la malnutrition.

Le chef de projet PAC3 à la Banque Mondiale, M. Souleymane Fofana, a pour sa part félicité l’équipe de la Projet  qui, après six (devil) mois d’activité, est à 4 millions 273 mille dollars d’exécution physique sur le terrain. Les demandes des micros projets, a-t-il ajouté, viennent en quantité et la mission va analyser ces demandes afin de prendre des dispositions nécessaires pour qu’elles soient exécutées le plus rapidement possible, tout en respectant les règles de passation de marché, celles de gestion financière et surtout la qualité requise. Notons que le PAC3 intervient dans quelque 125 communes réparties sur toute l’étendue du territoire national.

Ouverture de la 4ème session du comité de pilotage du Programme d’Actions Communautaires (PAC3)

Le Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, M. Illa Djimraoua, a présidé, samedi dernier, dans la salle des conférences du PAC3, l’ouverture officielle de la 4ème session du comité de pilotage du Programme d’Actions Communautaires (PAC3) dont il est le président. Cette session  a regroupé tous les membres du comité et les responsables du PAC3.
Dans le discours d’ouverture qu’il a prononcé au nom du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, M. IllaDjimraou s’est tout d’abord félicité de l’intérêt qu’accordent de plus en plus les membres du comité à ce programme. Il a ensuite profité de cette occasion pour présenter, au nom du Gouvernement, ces vœux de nouvel an à l’ensemble des membres du comité de pilotage. Pour rappel, la 3ème phase du Programme d’Actions Communautaires (PAC) a été lancée en janvier 2014. De cette date  à aujourd’hui, le PAC3 a non seulement installé son dispositif d’exécution, organisé des rencontres avec tous les acteurs de la mise en œuvre, mais aussi réalisé des activités de renforcement de capacités et procédé au financement de microprojets dans les 125 communes de sa zone d’intervention. C’est ainsi que M. IllaDjimraou a souligné que ces microprojets sont, pour la plupart relatifs à la mise en place de la ‘’Maison du paysan’’ pour un coût global de plus de 2 milliards de FCFA. L’action du PAC3 est d’une grande importance pour le Gouvernement du Niger, et le rôle que joue ce programme est déterminant dans la réussite du plan d’accélération de la mise en œuvre de l’Initiative 3N, a-t-il rappelé. Le  PAC3 est financé pour un coût total de 24 milliards de FCFA par la Banque Mondiale et le Fonds pour l’Environnement Mondiale, ainsi qu’avec la contribution de l’Etat nigérien et des populations bénéficiaires.
Les objectifs de la phase 3 du PAC sont de renforcer les capacités de planification et de mise en œuvre du développement local, y compris ses capacités à apporter une réponse rapide et efficace en cas de crise ou de situation d’urgence éligible, et d’améliorer l’accès des populations ciblées aux services socio-économiques. C’est pourquoi le Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, président du comité de pilotage, au nom du Gouvernement, a salué et remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis dans la réalisation de ce programme pour le bien-être de la population nigérienne, notamment à travers leur accompagnement dans la mise en œuvre de l’Initiative 3N, un axe du Programme pour la Renaissance du Niger, traduit dans le Plan du Développement Economique et Social (PDES 2012-2015). Pour sa part, le coordonnateur du PAC3, M. Ali Moha, au nom de ses collègues, a souhaité la bienvenue à tous les participants venus de toutes les régions. Il a saisi cette occasion pour remercier toutes les parties prenantes qui ont permis d’avoir des résultats au cours de l’exercice 2014. L’année 2015, dit-il, est une année de grandes réalisations. Aussi, a-t-il a exhorté l’ensemble des acteurs pour plus de détermination. Il a enfin lancé un appel aux partenaires et aux communes pour qu’ils soient plus proactifs dès le début de cette année. Le démarrage, très tôt, des activités permettra, en plus des décaissements, d’avoir le temps de réaliser du ‘’concret’’ avant la fin de l’année, a-t-il souligné.Les points inscrits à l’ordre du jour de cette session sont l’examen et l’approbation du bilan de l’exercice à la date du 30 novembre 2014; l’examen et l’approbation du plan de travail et du budget annuel 2015, et les questions divers.
Il faut noter que la cérémonie s’est déroulée en présence du représentant du Haut-Commissariat à l’Initiative 3N et de celui du Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat, des Secrétaires généraux des Ministères sectorielles, des secrétaires généraux adjoints des Régions, des présidents des conseils régionaux, ainsi que des spécialistes  de la CNC  et de coordonnateurs régionaux. 

Meilleurs vœux 2015 du Programme D’Actions Communautaires

Au seuil de cette nouvelle année, le Programme d’Actions Communautaires ( PAC3) vous souhaite une bonne et heureuse année 2015.

Le PAC3 vous adresse sa pensée amicale et fraternelle. Aussi, à cette occasion, le Programme souhaite que le partenariat qui nous lie soit porteur de réalisations positives au profit des populations bénéficiaires.

A vous tous,

Le PAC3 souhaite que 2015 soit une année de paix, de sérénité, d’harmonie et de synergie dans les actions pour que toutes ses activités prennent forme et concourentaux résultats attendus du programme.

Bonne santé et pleine forme à vous tous !

Femmes de la commune Rurale de Tagazar rn     pleine travaux de récupération des terres

LA REGION D’AGADEZ DISPOSE DESORMAIS DE SON POOL REGIONAL DES PRESTATAIRES DU PAC3

logoLa Cellule Régionale de Coordination d’Agadez a lancé un avis à manifestation d‘intérêt le 14 octobre 2014 pour le recrutement du pool régional des prestataires chargés d’appuyer les communes couvertes par le Fonds d’Investissement Local du PAC3 dans la région d’Agadez.

L’avis a été largement diffusé sur les ondes publiques nationales et locales et des candidatures ont été enregistrées.

Atelier de Konni pour le pré bilan 2014 et la préparation de Plan de Travail et du Budget Annuel (PTBA) 2015 du Programme d’Actions Communautaires, phase 3

konni 1Les responsables du Programme d’Actions Communautaires (PAC 3) notamment  le Coordonnateur National , les coordonnateurs régionaux , les spécialistes de la Cellule Nationale de Coordination (CNC), les  responsables nationaux des  axes stratégiques du PAC3, les  Responsables Régionaux de Planification de Suivi évaluation du PAC3 sont en réunion de travail à Konni  pour  consolider le rapport du pré bilan au 30 Novembre des activités 2014 et conduire les discutions budgétaires du PTBA 2015.