Le Nouveau Représentant de la Banque Mondiale au Niger visite le Programme d’Actions Communautaires ( PAC3)

Le nouveau Représentant Résidant de la Banque Mondiale au Niger, M SIAKOU Bakayako, a visité le lundi 20 Juillet 2015 la cellule nationale du Programme d'Actions Communautaires sis à KouaraKanno. Au cours de cette visite, le Représentant résidant a été accueilli par le Coordonnateur National du PAC3, M Moha Ali. Il a ensuite visité tous les bureaux des spécialistes et cadres du PAC3 et a échangé avec les titulaires de façon sectorielle.Ensuite, le Représentant Résidant de la Banque Mondiale et les membres de son équipe pays ont rencontré les spécialistes de la CNC, les agents administratifs et le personnel d'appui dans la salle de conférence de la Cellule Nationale de Coordination.
Au cours de cet échange, le coordonnateur National a fait une présentation du PAC3 au nouveau Représentant Résidant de la Banque Mondiale au Niger. L'intervention du Coordonnateur National a porté sur l'organisation du Projet, ses objectifs, les différentes composantes, la zone d'intervention, les sources de financements (Banque Mondiale, FEM, Etat du Niger et les bénéficiaires).
Aussi, M Ali Moha donné la situation financière du PAC3, en termes de décaissement à la date du 8 juillet 2015. Ainsi le montant décaissé est de 8.129 185.698 sur les deux années de mise en œuvre.
En termes de réalisations major, le coordonnateur national a souligné qu'elles ont porté sur la composante A et B, à savoir la réalisation de 309 Microprojets, le renforcement des capacités de 2258 hommes et 195 femmes. Au niveau de la composante C, M Ali Moha a noté des avances significatives ayant porté sur l'opérationnalisation du dispositif de suivi évaluation, la réalisationde l'étude sur la situation de références de communes du PAC3, la réalisation du rapport de la première enquête sur le résultat du PAC3, l'adoption de la stratégie de communication et de son plan d'actions et la réalisation d'un film documentaire sur les deux ans de mise en œuvre du PAC3.
Apres l'exposé du Coordonnateur nation, le Représentant résident de la Banque Mondiale a pris la parole pour dire qu'il est émerveillé de ce qu'il a trouvé au PAC3 notamment la qualité du service, disponibilité des outils de gestion et l'expertise du personnel. Il a dit que sa visite vise à rencontrer ses collaborateurs se trouvant dans les programmes et projets financés par la Banque Mondiale au Niger. Aussi M Bakayoko a dit qu'il souhaite que s'instaure un climat de pleine confiance, une collaboration effective et une convivialité entre lui et tous les acteurs de mise en œuvre des projets Banque Mondiale au Niger car l'objectif principal pour tous est le développement du Niger et de sa population.

Formation sur le logiciel Delta Suivi évaluation Pour une bonne gestion des données de base du PAC3

Les acteurs de suivi évaluation du PAC3 ont participé à une formation sur le logiciel Delta Suivi évaluations retenu pour la gestion de la base des données du Projet.Cette formation s'est dérouléedu 8 au 17 juin 2015 à Kollodans la salle de réunion du département Génie Rural de l'IPDR. Elle s'est adressée aux acteurs suivants:
- 8 responsables régionaux de Suivi Evaluation ;
- 3 points focaux représentants les cinq axes stratégiques des institutions Nationales impliquées dans la mise en œuvre du PAC3 ;
- 3 membres de l'équipe Nationale de Suivi évaluation ;
- 1 administrateur de réseau du PAC3
La formation à l'utilisation du logiciel de suivi-évaluation DELTA vise à donner aux personnes formées les capacités de :
1- Exploiter le logiciel pour répondre à l'ensemble des besoins du PAC3 sur le logiciel,
2- Donner les habiletés nécessaires aux utilisateurs du logiciel ;
3- Installer et configurer le logiciel sur les ordinateurs des sites régionaux, des points focaux des institutions nationales ;
4- Planifier et suivre les activités et les indicateurs et tirer les tableaux de bord pour l'élaboration des rapports périodiques ;
5- Procéder aux transferts des données régionales, des institutions Nationales et des spécialistes de la CNC;
6- Réaliser la consolidation périodique des données en provenance des sites régionaux, des points focaux et de la CNC.
La formation s'est déroulée selon la méthodologie ci – après :
 Bref aperçu sur le paramétrage du logiciel ;
 Formation sur la planification, le suivi et l'évaluation des activités et indicateurs des exercices 2014 et 2015 ;
 Formation à la consolidation des données provenant des régions, des points focaux des institutions nationales et des spécialistes de la CNC.
Elle été assurée par l'équipe Suivi Evaluation de la CNC, l'Administrateur du Réseau de la CNC, sous la supervision du Responsable et du Chargé de mission de la formation du Cabinet OM Consulting concepteur du logiciel Delta Suivi Evaluation.A la fin de la formation tous les objectifs ont été atteints. C'est ainsi que chaque utilisateur a saisi la planification et le suivi des activités et indicateurs de sa région ou institution.Une séance de restitution au staff de la CNC à Niamey a sanctionné la fin de la formation. Au cours de cette restitution, le Coordonnateur National s'est félicité de l'acquisition par le PAC3 du logiciel a attiré l'attention des participants sur le fait que le logiciel doit être alimenté par ses utilisateurs et a fondé l'espoir que le PAC3 disposera désormais d'une base des données fiable permettant de suivre facilement l'atteinte de ses indicateurs.

Anar Agali, RRSE/PAC3 Agadez

Renforcement des capacités des acteurs partenaires de la mise en œuvre du PAC3 Plusieurs sessions de Formation des formateurs organisées dans les régions de Maradi et Dosso

Du 07 au 30 avril 2015,  le Programme d’Actions Communautaires (PAC3) a organisé plusieurs sessions de formation des formateurs  dans le cadre du renforcement des capacités   de ses  partenaires institutionnels, étatiques et acteurs de la mise en œuvre en œuvre du Projet. Pour superviser ces sessions de formation, une mission de la cellule Nationale de Coordination  dirigée par le Coordonnateur National, M. Ali Moha et à laquelle ont pris part le  spécialiste en Gouvernance Locale et  décentralisation,  le  spécialiste en Communication, le  Spécialiste des Questions Environnementales et sociales et le  Spécialiste en Planification et Développement communal, a fait le déplacement  de Maradi et Dosso.

Pour l’atteinte de ses objectifs, le Programme d’Actions Communautaires (PAC3) s’est engagé à  parfaire sa mission en adoptant une démarche participative pour le développement. C’est dans ce sens qu’un programme de sessions de formation des formateurs a été planifié pour renforcer les  capacités des partenaires afin d’assurer une participation active des acteurs à tous les niveaux  et veille à la pérennisation des actions financées par le PAC3.

Il s’agit pour  à travers la sortie du Coordonnateur National  et les différents spécialistes de la CNC d’appuyer et de superviser les sessions de formation des formateurs dans les domaines de la gestion communale et de la Gestion Durable des Terres et des Eaux et Gestion Durable des Forêts, dans  la  bonne transmission des connaissances et d’apporter les informations nécessaires à une meilleure connaissance du PAC3 par  les formateurs.

C’est ainsi que les formations se sont déroulées de façon continue à Maradi et Dosso :

$1-      Du 8 au 12 avril 2015 : atelier de formation des formateurs en Gestion Durable des Terres et des Eaux et Gestion Durable des Forêts (GDTE/GDF) à Maradi ;

$1-      Du 13 au 17 avril 2015 : atelier de formations des formateurs sur la collecte et la diffusion des semences fourragères et autres espèces  valeur nutritive à Maradi ;

$1-      Du 20 au 24 avril 2015 : atelier de formation des formateurs sur la stratégie de mise en place d’un service d’archives et de documentation communales à Maradi ;

$1-      Du 20 au 24 avril 2015 : atelier de formation des formateurs sur la gestion administrative, comptable et financière des collectivités territoriales à Maradi.

Au centre de Dosso,la formation a porté sur la communication du 27 au 30 avril 2015.

A ce jour, ce sont cinq (5) ateliers qui se sont déroulés sur les onze (11) prévus dans le schéma initial de formation des formateurs.

Le Tableau suivant nous récapitule les formations et la répartion des auditeurs :

Formations

Nombre d’auditeurs prévus

Nombre d’auditeurs présents et  formés

Dont les femmes

Dont Agents Etat

Dont représentants ONG/retraités ou consultants indépendants

Formation des formateurs en Gestion Durable des Terres et des Eaux et Gestion Durable des Forêts (GDTE/GDF)

37

37

2

9

28

Formation sur la collecte et la diffusion des semences fourragères et autres espèces  valeur nutritive

37

37

2

9

28

Formation des formateurs sur la stratégie de mise en place d’un service d’archives et de documentation communale

25

25

8

23

2

Formation des formateurs sur la communication communale.

25

         26

2

17

9

Formation des formateurs sur la gestion administrative, comptable et financière des collectivités territoriales.

26

25

3

16

9

Total

150

150

17

74

76

AVIS DE PUBLICATION

publi cd
Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS), le CILSS sur finacement de la Banque Mondiale a élaboré deux (2) documents de référence conformément à la reglémentation en vigueur en matière de protection de l’Environnement et aux politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque mondiale. Il s’agit :