Mission de visibilité des réalisations sur la Gestion durable des terres et des eaux

1

Mission de visibilité des réalisations sur la Gestion durable des terres et des eaux du programme d'actions Communautaires,PAC3.nous avons debuté par  les sites de la RNA de la commune rurale de Sae Saboua et ceux de récupération des terres dans la commune de Baoudeta. Ici sur le site de récupération de 50hectares de village de Doubawa dans la commune rurale de Baoudeta.

 

 

Dans la région de Maradi, les activités de gestion durable des terres et des eaux mises en œuvre par la cellule régionale du PAC3 ont concerné la régénération naturelle assistée, l’aménagement des aires de pâturages, la fixation des dunes, le régarnis sèment des sites biocarbone, le traitement de koris, la création d'arboretum et la collecte de déchets plastiques.

Ces activités ont permis de valoriser plus de52500hectares toutes activités confondues. Aussi 12000 plants d'ombres pour les écoles des communes et 400mettres linéaires de koris traités, auxquels il faut ajouter 285 kilomètres linéaires de couloirs de passages.

4.2236

Ces investissements ont coûté rien que la GDTE plus d'un milliards cent millions de FCFA.

Ce soir nous avons visité le site biocarbone de chabare dans la commune rurale de Maijirgui.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, plein air et nature

DIFFA

313233

Les activités de gestion durable des Terres et des Eaux exécutées par le Programme d'actions Communautaires, PAC3, à travers la cellule régionale de coordination de Diffa, ont permis de mettre en valeur, toute activité confondue, plus de 2255 hectares pour un montant de 400 millions de FCFA. Ces activités ont concerné 25 microprojets repartis dans les communes de Diffa, de Gueskerou , inguel beyli, ,foulatari, Nguigmi, Maine Soroa Ngourti.

A cette superficie il faut ajouter 65 hectares d'extension sur les sites biocarbone.

Le matin de lundi 15 octobre 2018, nous avons visité les sites de récupération de terres de Ligaribi et celui de Digargo dans la Commune urbaine de Diffa. Sur ces deux sites nous avons trouvé que le sol est régénéré, le tissu herbacé est bon et le pâturage est abondant. Aussi, les plantations se développent normalement à la grande satisfaction des populations bénéficiaires.

 

 

zinder

434446

Dans la région de Zinder, le programme d'Actions Communautaires,PAC3, a mis en œuvre plusieurs activités de Gestion Durable des Terres et des Eaux à travers la cellule régionale de coordination du projet. Ces activités ont concerné la mise en œuvre de 88 micro projet dont 9 biocarbone, 49 de récupération des terres, de Régénération Naturelles Assistées et de fixation de dunes. Il y a eu aussi 15 mares aménagées, 15 sites aménagés sous forme de lutte contre les plantes envahissantes, le balisage et de bande par feu. Toutes ces activités ont coûté plus d'un milliard trois cent millions de FCFA y compris la contribution des communes bénéficiaires.

A Zinder,le PAC3 intervient dans 26 Communes. Ce mercredi, 17 octobre nous avons visité le site de récupération des terres de 50 hectares dans le village d’ilbaram dans la commune urbaine de Mirriah, réalisé en 2017.

Peu après nous nous sommes rendus sur me site de village de Mainari dans la commune de Mirriah. Ce site est d'une superficie de 50 hectares de récupération des terres.

Ces deux sites sont aujourd'hui complément régénérés. Le sol est redevenu productif. Les populations bénéficiaires témoignent de toute leur joie et satisfaction.

AGADEZ

55556

Poursuivant notre randonnée sur les sites de réalisations de Gestion Durable des Terres et des Eaux du Programme d'Actions Communautaires, PAC3, en région, nous nous sommes intéressés, Le matin du vendredi 19 octobre 2018, aux activités réalisées par la CRC d'Agadez.
En effet, dans la région d'Agadez, le PAC 3, à travers la cellule régionale de coordination a exécuté et mis en oeuvre plusieurs microprojets GDTE dont ceux relatifs à la récupération des terres dégradées, a la protection des berges de koris, a la fixation des dunes, a la création de palmeraies, à la régénération de palmeraies, a la création des aires des pâturage, la salubrité des villes et marchés, entre autres.
Ce sont au total quelque 1071 hectares de superficie qui ont été traités tout activité confondue. A cette activité s'ajoutent des réalisations de 140ml de digue de protectionniste des berges de koris et 250 tonnes d'ordures enlevées.
Quelque 154 millions de FCFA ont été investis pour les microprojets GDTE dans la région d'Agadez à travers les communes de Dannet, Dabaga, Iferouane, Fachi, Dirkou, Djado et Bilma.
Ce matin, nous étions sur les sites de récupération de terres dégradées à Guissat,Esseghessegham et Tassalamsalam ou sont effectués plus 118 hectares de cordon pierreux dans la commune de Dabaga.
Aussi, nous avons visité le site de protection des berges du koris d'Assah,long de 140ml sécurisant une longue superficie de jardins tout au long du village de Dabaga et qui fait la fierté de plusieurs maraîchers.

 TAHOUA

6

 

 Les activités de gestion durable des terres et des eaux dans la région de Tahoua, exécutées et mises en oeuvre par le Programme d'Actions Communautaires à travers la cellule régionale de coordination ont de façon remarquable permis l'amélioration du couvert végétal, la disponibilité constante du pâturage et ont permis

la satisfaction de certains besoins de populations bénéficiaires.

61

Ainsi, la CRC PAC3 de Tahoua a financé 179 microprojets dont 52 MP de GDTE pour une superficie récupérée de 7836 hectares. Ces activités ont spécifiquement la récupération des terres, la fixation des dunes, la réalisation des seuils des radiées et seuls d'épandage, l'aménagement des mares à travers le sur creusage et l'empoissonnement, ainsi que les activités de la Régénération Naturelles Assistées.

Pour ces activités ce sont plus de 1.200.000.000 qui ont été investis par le projet.

Sur le terrain l'impact de cet important investissement est visible. Les populations n'ont pas manqué de manifester leur joie au projet.

Ce matin nous avons visité plusieurs MP dans la commune rurale de Kalfou et dans la commune rurale d'Ibohamane. Le plaisir est grand.

6567